25/06/2007

 

20060727_130110

Historique de la Société Royale Fanfare les Matelots

La fondation :

C'est le lundi de la madeleine 1881, que quelques amis qui s'étaient retrouvés pour une partie de carte "chez Tamigneaux", café qui était situé rue du Spinoy à Jumet, à main droite entre la rue Derbèque et la rue Tricot, à l'emplacement des n° 13 & 15 actuels.

Il y avait là, Pierre LEFEVRE, les frères MOIENS, Joseph VERLAINE, louis DUQUET, Louis ROUSSEAU, Jules GODISIABOIS et Emile DEROUX qui tout en parlant madeleine, décidèrent de fonder une nouvelle socièté.

C'était l'époque ou était ou était encore dans toutes les mémoires, la guerre de 1870 ainsi que les événements de la commune de Paris de 1871 et ce sont peut-être ces évènements qui orientèrent le choix de nos fondateurs sur l'uniforme des marins français de Napoléon III, qui parait-il apportèrent leur appui aux assiègés de la commune de Paris, ce qui expliquerait l'écharpe rouge que nous portons à la ceinture.

Toujours est-il qu'une nouvelle socièté venait de naître et elle s'appela tout d'abord "Les Matelots du Spinoy".

Pierre LEFEVRE qui fut le premier président, se rendit tout spécialement dans un musée à Paris afin d'obtenir des renseignements ainsi que tout éléments nécessaires à la reconstitution de l'uniforme (remarquez qu'à cette époque un voyage à Paris n'avait rien d'une sinécure.... mais plutôt des airs d'expédition).

L'organisation de la socièté était la suivante :

Un Président.

Deux vice-Présidents.

Un secrètaire-trésorier.

Un chef de musique.

Et un comité administratif.

Tous portaient des galons argentés, sur le plan militaire: lieutenants, commandant ainsi que le capitaine medecin portaient des galons dorés, de plus le capitaine médecin étant le seul dans la sociète à porter le képi.

Les membres (soldats et musiciens) portaient l'uniforme de matelot sans galons et avec le béret à pompon rouge. Cette organisation restera en application jusqu'en 1931.

Le premier comité se composait comme suit :

Le Président Pierre LEFEBVRE.

Vice-Présidents Albert MOIENS et Louis DUQUET (dit Nicolas).

Secrétaire-trésorier Louis ROUSSEAU.

Chef de musique Jules GODISIABOIS.

Membres Joseph VERLAINE, EmileDEROUX,

Edmond LEFORT, Léon RENARD,

Hector GENION, Julien MOIENS,

David HANON, Omer GENION,

Hédulphe LECOMTE, Léon DANDOIS (père)........

D'emblée, cette première génération de Matelots se signala par sa belle tenue, son esprit de grande camaraderie et de discipline librement consentie.

La première sortie en 1882 fut une réelle révélation, il y avait 31 membres et au point de vue musicale, elle fit déjà sensation, car Jules GODISIABOIS était parvenu à former un corps de musique d'une qualité exceptionnelle.

Cette première sortie se fit derrière un drapeau tricolore, car ce n'est qu'à partir de 1883, probablement en raison de l'importance qu'avait prit la musique, que la socièté marcha derrière une bannière de fanfare.

A cette occasion une collecte fut organisée afin de trouver des fonds nécessaires à l'achat de cette bannière.

L'artisan qui la fabriqua broda la date de 1883 qui était l'année de fabrication au lieu de 1881 année de fondation.

Il faut tenit compte que cette bannière étair brodée se fils d'or, ce qui coutait déjà très cher à l'époque, d'autre part la socièté n'avait même pas deux ans d'existence. C'est donc trés certainement pour des raisons d'économies que la date ne fut pas corrigée avnt le remplacement du drapeau en 1931.

Il est à noter que le vice-Prédident fondateur Albert MOIENS faisait le tour de la Madeleine à cheval, précédant le drapeau de la socièté.

Description de l'uniforme (1881 - 1950)

Le Matelot est habillé de drap bleu foncé, la vareuse au large col s'étalant sur le dos et bordé de deux rangées de galons (blancs ou dorés) suivant le grade, est largement échancrée et laisse voir le plastron ou le maillot rayé bleu et blanc traditionnel dans l'ancienne marine.

L'échancrure est fermée sur la poitrine par un ruban rouge largement noué. Le noeud est garni de franges pour les gradés (argentées ou dorées). Il porte à la ceinture l'écharpe rouge avec franges (blanches, argentées ou dorées toujours suivant le grade) dont le noeud se porte sur la hanche gauche.

Le Matelot est coiffé du béret bleu à gros pompon rouge, ce béret se porte tiré vers l'arrière de la tête, il est armé du sabre court de marine. Les membres du comité et les officiers portent en plus les galons argentés ou dorés au pantalon, aux manches de la vareuse, au béret et le gland argenté ou doré au béret au lien du pompon rouge, plus une ou plusieurs étoiles selon le grade, ils portent généralement l'épée.

Extrait du livret historique Ecrit par Jacques QUINET

Matelots 1970

ancre

14:58 Écrit par Fred le Vice Pr dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |